PortailAccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Escouade de Combat en Milieu Clos - ECTLO du Commando Jauber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
groupe swat
Te@m SWAT
Te@m SWAT


Nombre de messages : 343
Age : 42
Localisation : france somme
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Escouade de Combat en Milieu Clos - ECTLO du Commando Jauber   Lun 30 Oct 2006 - 19:44

L'ETCLO



Dénomination : Escouade de Combat en Milieu Clos - ECTLO du Commando Jaubert
Ministère : Ministère de la Défense
Catégorie : Marine Nationale
Base : Lorient
Nationalité : France
Site internet : aucun



PRÉSENTATION :
Les Commandos de Marine appellés aussi 'Berets verts' sont des unités d'élite de l'armée française, ce sont des hommes rompus au combat et super entrainés.

Discretion, rapidité, efficacité sont les trois mots d'or pour ces hommes, mais pourrait on aussi ajouter 'secret' car les opérations de ces derniers restent pour la plupart "secret-defense".

"Les missions des commandos marine sont offensives et ont pour point de départ un support maritime : raids nautiques, coups de mains, démolitions et sabotages d'objectifs maritimes ou terrestres.

Ils sont entraînés pour mener des actions spéciales, à partir de la mer, en utilisant les moyens de déplacement les plus variés (aéronefs, sous-marins, bâtiments et embarcations rapides).

Dotés d'armements et d'équipements très spécialisés, ils agissent avec rapidité et discrétion lorsque l'emploi de forces conventionnelles s'avère inadaptée ou impossible." - D'après la Marine Nationale.




DESCRIPTION :

Ancien GCMC (Groupe de combat en Milieu Clos) renommé avec le plan "Commando 2001" ECTLO, ce groupe fait parti de la marine nationale, plus précisément du côté des commandos-marine, les fameux bérets verts. C'est en 1994 que cette unité antiterroriste maritime a été mise en place pour lutter contre les nouvelles formes d'attaques maritimes, de traffic de drogue ou alors de piraterie.

Avec le groupe B du commando Hubert c'est la branche antiterrorisme maritime des Commandos-Marine.

C'est aussi l'héritier de l'ELIS (Elément Léger d'Intervention Spéciale).

Aujourd'hui l'ECTLO compte 30 hommes réparti dans dans deux groupes de 15 militaires. L'un de ses groupes est rattaché sous le commandement du Commando Jaubert, l'autre de Trepel..

Ces volontaires sont issus des autres commandos et sélectionnés selon des critères rigoureux. La moyenne d'âge des membres est de 28 ans, 34 ans pour leur chef, 30 ans pour l'adjoint et environ 25 ans pour les seconds-maîtres.

L'ECMC est l'un des deux groupes de CTM à la disposition du commandant de la marine (l'autre étant la section B du commando Hubert). L'appellation correcte actuelle de l'ECMC est "ECTLO du Commando Jaubert" pour "Escouade de contre terrorisme et de libération d'otages".


Par ailleurs le commandement organique supervisant les actions de l'ex-GCMC ainsi que de tous les Commandos marines et Fusiliers marins s'appellent dorénavant ALFUSCO et non plus COFUSCO car son commandant est un amiral et que ce dernier 'est devenu une des quatre forces organiques de la Marine nationale.




MISSIONS :
Les missions spécifiques des commandos comportent : les reconnaissances tactiques préalables aux opérations militaires, la protection ou l'évacuation de ressortissants, les actions de destruction ou de sabotage.

Leurs domaines d'action les amènent à opérer sous l'eau, sur la mer, dans les airs et à terre et à maîtriser les matériels les plus modernes comme des systèmes de communication par satellite ou des embarcations très rapides allant jusqu'à 40 noeuds.

Merlu :
Opération destinée à faire respecter les lois françaises en matière de pêche face aux pêcheurs des pays voisins. Ces missions peuvent parfois être comparées à du véritable contre-terrorisme maritime tant les pêcheurs contrevenants peuvent être virulents, armés de gaffes équipées de crochets, barre de fer, fusils à pompe.

Tarpon :
Parachutage en mer de une ou plusieurs escouades, à partir d'aéronefs type Super-Frelon ou Hercule C-130, qui embarquent à l'issue avec leur matériel sur un navire en soutien de la Marine.



FORMATION :
La sélection est calquée sur celle du GIGN. Beaucoup de candidats y participent (bien souvent des hommes issus d'autres commandos) mais peu réussissent, seulement quatre personnes sont admises chaque année.

Les tests s'étalent sur une semaine dont trois nuits sur le terrain, et mettent les prétendants à cette élite dans des situations extrême. On trouve notamment un test de tir à arme de poing, des marches commandos, des tests de stress face à un chien d'attaque et des exercices purement physiques.



COOPÉRATION :
L'ECMC travaille en étroite collaboration avec la section B du commando Hubert, qui comporte les nageurs de combats spécialisés en contre-terrorisme maritime. Ils procèdent essentiellement à des exercices antiterroriste en mer, aussi bien en mer méditerranée (exercice Estérel) qu'en mer Atlantique (exercice Armor).

Durant ces exercices, les gendarmes du GIGN sont souvent présent pour un gain d'harmonisation au cas où les deux groupes devraient intervenir ensemble. L'ECMC a aussi travaillé avec le 13éme Régiment Dragons (spécialisé dans le renseignement par moyens humains) dans Parachutistes et le 54ème Régiment de Transmissions (interception des communications).




ORGANISATION :
Son effectif est actuellement de 16 personnes. Il est commandé par un officier de COFUSCO et se compose de deux officiers-mariniers supérieurs ainsi que de 14 officiers-mariniers subalternes, cet effectif autorisant la mise sur pied de deux équipes à 8 hommes chacune.

Les 17 éléments ont chacun une spécialité au sein du groupe ainsi on trouve un responsable armement, munitions, démolition, TAP, logistique, secrétariat, escalade, coopérative, infirmerie, plongée, transmission, ciblerie, nautique, roulage, progression individuelle, renseignement, effet spéciaux et dossier d'objectif.



En cas de besoin, l'ECMC peut être complété par des éléments brevetés CTM (Contre Terrorisme Maritime) d'autres commandos, tout particulièrement le groupe B du commando Hubert, ainsi que par des éléments du GIGN (Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groupe-swat.forumpro.fr
 
Escouade de Combat en Milieu Clos - ECTLO du Commando Jauber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Question SM ] Escouade de combat.
» Mas du Clos, 10-11 juillet pour 160 €
» le mieu c caisson clos ou bass flex
» L'empire du milieu
» Sortie circuit Le Mas du Clos 1er août 2010.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: groupes réels :: les groupes d'interventions militaires :: les groupes "Mer"-
Sauter vers: