PortailAccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le 3ème RPIMa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tom-gun
Te@m SWAT
Te@m SWAT


Nombre de messages : 47
Age : 38
Localisation : France- capitale
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Le 3ème RPIMa   Ven 3 Nov 2006 - 10:27

Le 3ème RPIMa



Dénomination : 3ème Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine
Devise : " Être et durer "
Ministère : Ministère de la Défense
Catégorie : Infanterie Parachutiste
Base : Carcassonne
Nationalité : France
Site internet : Site non-officiel et officiel



DESCRIPTION :

948 et 3RPC. Son drapeau porte l'inscription "INDOCHINE"


Créé le 1er janvier 1948 à SAINT-BRIEUC, le 3ème Bataillon Colonial Commandos Parachutistes rejoint l'Indochine en octobre de la même année; il y sera deux fois cité à l'ordre de l'Armée avant d'être dissous en 1950 après s'être sacrifié à THAT KHE.

Recréé le 27 décembre 1951, il reçoit l'appellation de 3ème Bataillon de Parachutistes Coloniaux le 28 mai 1952 et s'illustre encore en Indochine où il est denouveau cité à l'ordre de l'Armée à la suite des combats de NA SAN.

Il est une fois encore dissous en 1953 après avoir fourni l'ossature du 5ème Bataillon de Parachutistes Vietnamiens. Une nouvelle fois recréé le 1er juin 1955, il prend l'appellation du 3ème Régiment de Parachutistes Coloniaux le 1er novembre 1955 sous les ordres du Lieutenant-colonel BIGEARD. Il est présent dans toutes les grandes opérations en Algérie et participe aux combats de BIZERTE.


Devenu le 3ème Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine le 1er décembre 1958, il rentre en métropole et s'installe le 22 juillet 1962 à CARCASSONNE ou il est entièrement professionalisé en 1976. Il intervient au sud Liban en 1978 ou son chef, le Colonel SAVAN, est grièvement blessé, à Djibouti, au TCHAD, en Centrafrique, en Nouvelle Calédonie, au Togo, au Gabon, au Rwanda, en Irak, en Turquie, au Zaïre, en ex-Yougoslavie, au Congo et enfin au Kosovo ou il obtient sa 5e Citation.


Depuis sa création, 476 Officiers, sous Officiers et Marsouins Parachutistes, sont morts pour la France sous son Drapeau. Le 3e Régiment de Parachutistes d'Infaterie de Marine est un régiment jeune mais prestigieux. Il le doit non seuelement à ses anciens qui se sont couverts de gloire partout dans le monde, mais aussi à ceux qui servent actuellement sous son drapeau et se sont illustrés récemmment sur tous les théatres d'opération extérieurs.

Car avant tout, il est une communauté de professionnels disponibles, généreux, enthousiastes, aimant profondément leur métier, et prêts en tout circonstance à servir leur patrie. Sous lad ouble filiation des parachutistes et des Troupes de Marine, le 3e RPIMa, unité d'élite s'engage dans le 3e millénaire.

Régiment d'infanterie polyvalent, il est apte à s'engager sous toutes les formes du combat d'infanterie : approche sous blindage et combat d'infanterie légère, assaut par air et combat aéromobile. Pour cela il est doté d'équipements modernes et adaptés :

véhicules de l'avant blindé, véhicules aéromobiles, mortiers lourds et mortiers de 81 mm, canons de 20 mm, missiles MILAN et ERYX, fusils de précision PGM et FRF2,lance-grenades individuels, moyens de transmission de la dernière génération et optronique de pointe..


Mais il s'appuie surtout sur la générosité de ses hommes, leur rigueur et leur adaptabilité. Il vient de recevoir une nouvelle citation pour son action menée en tête du dispositif allié au Kosovo au cours de l'été 1999.




ORGANISATION :

Articulation : 1 Etat-major, 1 Compagnie de Commandement et de Logistique (CCL), 4 compagnies de combat, 1 Compagnie d 'Eclairage et d 'Appui (CEA), 1 Compagnie de Base et d 'Instruction (CBI) et 1 Unité de réserve de régiment professionnel.





FORMATION :

La formation initiale , dispensée au sein de la Compagnie de Base et d'Instruction, est articulée en quatre volets : la formation générale initiale (FGI), la formation de spécialité initiale (FSI), la formation d'adaptation (FA) et la formation à la conduite des véhicules militaires (FCM).

La FGI
La première semaine est consacrée à l'accueil, aux formalités administratives d'incorporation, à l'évaluation individuelle et à la présentation du cadre de vie. L'instruction proprement dite commence la deuxième semaine et dure huit semaines, au cours desquelles les jeunes engagés effectuent une sortie terrain hebdomadaire d'au moins 36 heures. La neuvième semaine permet le déroulement du contrôle de fin de la FGI effectué sous forme de rallye et d'une marche à l'issue de laquelle sont remises les "casquettes Bigeard" symbole de l'entrée au 3°RPIMa.

La FSI
D'une durée de sept semaines, cette formation permet d'améliorer les savoir-faire initiaux et d'en acquérir de nouveaux en orientant l'instruction sur les missions du trinôme et du groupe. La huitième semaine est consacrée à l'organisation d'un contrôle de connaissances.



La FA
La formation d'adaptation vise, quant à elle, les domaines qui sont spécifiques au corps : formation aéroportée et commando.



La FCM
Cette instruction permet l'acquisition des certificats militaires de conduite. Les EVAT détenant le permis B sont présentés au brevet de conduite militaire poids lourd, après vérification de leur aptitude. Ceux qui ne détiennent aucune qualification sont présentés au brevet véhicule léger.

Formation complémentaire
A l'issue de la formation initiale, les jeunes parachutistes rejoignent leur unité d'affectation. Au sein de leur compagnie et en fonction de leurs aptitudes, ils sont orientés vers une formation de spécialiste du combat de l'infanterie, du soutien de l'homme ou du soutien du matériel.

Cette instruction complémentaire peut leur permettre d'obtenir un Certificat Technique Elémentaire de la spécialité. Eventuellement, certains parachutistes retourneront à la CBI pour un stage de huit semaines axé sur la formation de chef d'équipe et permettant l'obtention du Certificat Militaire Elémentaire.

L'environnement

L'hébergement se fait en chambres de 4 lits et les repas sont pris à l'ordinaire.

Pour les moments de détente, le foyer du soldat met à la disposition du personnel une salle de jeu, une salle de télévision, un bar et un bazar.
En dehors des heures de service, les personnels peuvent également pratiquer différentes activités sportives ou culturelles au sein du club sportif et artistique de la défense.


La reconversion
A partir de 4 ans de service, les engagés désirant quitter l'armée peuvent bénéficier d'aides au retour à la vie civile, soit sous forme de stages en milieu civil ou militaire, soit sous forme d'accompagnement vers l'entreprise.

La maison du parachutiste est le site d'accueil pour toutes les demandes dans le domaine de la condition du personnel.





MATERIELS :


75 VAB
21 fardier Lohr
31 auverland
6 mortiers de 120 mm
6 mortiers de 81 mm
24 postes de tir Eryx
16 postes de tir Milan



MISSIONS :
Outre les missions identiques à celles qui sont dévolues aux régiments d'infanterie motorisée, le 3e RPIMa, compte tenu de ses aptitudes particulières, est organisé et entrainé pour être mis à terre par parachutage,

aérotransport, poser d'assaut ou héliportage, en vue de saisir un point clé ou une tête de pont dans la profondeur, couvrir une grande unité face à une menace inopinée, mener un combat sur les attières, contrôler une zone, extraire et évacuer des ressortissants.

Missions Récentes outre-mer et à l'étranger :
1990/91 : Arabie Saoudite
1991 : Irak-Turquie
1990/91/92/95/96 : Tchad
1990 : Gabon
1991 : Togo
1991/93 : Zaïre
1990/93/94 : Rwanda
1995/1996 : Bosnie (Sarajevo)
1997/98/99/2000 : Congo
1999 : Kosovo
2000 : Mitovica, Kosovo

MATERIELS :
1970 Le 1er RPIM participe à tous les déploiements majeurs d'Afrique
1977 Zaïre opération "Verveine"
1979 République centrafricaine opération "Barracuda"
1983 Tchad "Manta" puis "Épervier"
1990 Gabon : opération "Requin"
1991 lors de la guerre du Golfe opération "Daguet"
1991 au Togo opération "Verdier"
1992 Zaïre opération "Baumier"
1992 Somalie : opération "Oryx"
1992 Comores : opération "Osite"
1993/1994 Rwanda opération "Noroit", "Chimère", "Amaryllis", "Turquoise"
1995 retour au Comores opération "Azalée"
1996 à Bangui opération"Almandin2", "Almandin2bis"
1997 Congo-Brazzaville opération "Pélican2".

_________________
[img:df5e]http://img130.imageshack.us/img130/7885/hkuser4mv.gif[/img:df5e]
[img:df5e]http://www.membres.lycos.fr/plexi84/1/user%20bar/g3a3.jpg[/img:df5e]
[img:df5e]http://www.membres.lycos.fr/plexi84/1/user%20bar/swat-style.jpg[/img:df5e]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le 3ème RPIMa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 3ème journée de Top 14
» Big problème de 3ème vitesse
» 3ème journée de Pro D2
» custom 3ème feu stop
» Championnat Territorial 3ème et 4ème série

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: groupes réels :: les groupes d'interventions militaires :: les groupes "Air"-
Sauter vers: